Le baclofène remboursé

C'est officiel, Marisol Touraine autorise le remboursement du Baclofène pour traiter la dépendance à l'alcool. Une grande avancée pour les patients.

Le baclofène remboursé
© Laboratoire Sanofi-Aventis France

Marisol Touraine, ministre des Affaires sociales et de la Santé, se réjouit dans un communiqué diffusé ce vendredi de la parution au Journal officiel (JO), d'un arrêté permettant le remboursement du Baclofène dans le cadre du traitement contre la dépendance à l'alcool. La ministre salue "cette avancée majeure pour les patients".

Cette décision fait suite à la recommandation temporaire d'utilisation (RTU) délivrée à ce produit le 14 mars dernier par l'Agence du médicament (ANSM). Depuis cette date, ce décontractant musculaire (déjà remboursé pour son utilisation classique pour laquelle il dispose d'une autorisation de mise sur le marché – AMM), peut en effet être prescrit pour le traitement de la dépendance à l'alcool, dans un cadre sécurisé pour les médecins comme pour les patients. Bien que largement répandue, l'utilisation du Baclofène à ce titre n'était jusqu'à présent ni reconnue ni encadrée.

La France est ainsi le premier pays à reconnaître la réalité de l'utilisation de ce médicament, et son efficacité dans la lutte contre l'alcoolisme.