Le Baclofène (enfin) autorisé par l'Afssaps contre l'alcoolisme

C'est une réelle victoire pour de nombreux médecins, mais également pour les associations de malades qui attendaient cette autorisation depuis plusieurs années.

Le Baclofène (enfin) autorisé par l'Afssaps contre l'alcoolisme
© NLshop - Fotolia

Contre toute attente (puisque l'agence avait émis un avis inverse en juin), l'Agence française de sécurité sanitaire des produits de santé (Afssaps) a publié mardi 24 avril un avis favorable à la prescription du Baclofène aux patients alcoolo-dépendants.

Depuis plusieurs années, les adresses des médecins qui acceptaient de prescrire cette molécule (hors autorisation de mise sur le marché, AMM) aux personnes dépendantes à l'alcool circulaient de manière "cachée" entre les patients. Mais aujourd'hui, tous les médecins peuvent légalement le prescrire. L'Afssaps recommande au prescripteur de surveiller les patients notamment au niveau des effets secondaires qui sont méconnus dans ce type d'indication en raison de l'absence d'études scientifiques sur une large population.

Ce traitement contre l'alcoolo-dépendance est considéré comme deux à trois fois plus efficace que les traitements officiels pour cette indication, avec un taux de rechute plus faible.

Rappelons enfin que l'alcoolisme est responsable en France chaque année de 45 000 décès.

 

 Pour en savoir plus : le site de l'Afssaps

 

A lire aussi