Femmes et tabac : 7 bonnes raisons pour arrêter Le retour du sport

sans tabac, vous retrouvez votre souffle et êtes moins rapidement fatiguée.
Sans tabac, vous retrouvez votre souffle et êtes moins rapidement fatiguée. © Agence DER - Fotolia

Essoufflée au moindre petit effort ? Attention, le tabagisme affecte aussi la forme physique.

Première victime, l'appareil respiratoire : sous l'effet de la fumée, les cils qui le tapissent et qui servent à rejeter hors de l'organisme poussières et bactéries se retrouvent immobilisés. Ils ne peuvent dès lors plus jouer leur rôle de "balais nettoyant". Les bactéries s'accumulent et favorisent l'apparition de certaines infections pulmonaires, par exemple la bronchite chronique ou l'asthme.

De plus, le sang étant moins oxygéné, les poumons manquent eux aussi d'oxygène et fonctionnent moins bien. L'essoufflement est donc plus rapide à l'effort. La sensation de fatigue aussi. D'autant que pour compenser ce déficit en oxygène, l'organisme intensifie la circulation du sang : la fréquence cardiaque et la pression artérielle augmentent lors des efforts. Résultat, pour un même effort, un fumeur atteint plus rapidement un rythme cardiaque élevé qu'un non-fumeur. Enfin, les tissus sont moins oxygénés lorsqu'on fume, donc les muscles se fatiguent plus vite. Et les crampes sont plus fréquentes !

 Amatrices ou confirmées, toutes les sportives sont concernées.
A l'arrêt du tabac, les performances sportives s'améliorent de jour en jour, vous retrouvez votre souffle, vous vous sentez moins rapidement fatiguée et vous brûlez davantage de calories !

 

Sommaire