Femmes et tabac : 7 bonnes raisons pour arrêter Une meilleure santé

l'organisme reprend un fonctionnement normal à l'arrêt du tabac.
L'organisme reprend un fonctionnement normal à l'arrêt du tabac. © Paylessimages - Fotolia

La fumée de cigarette contient des molécules très toxiques pour l'organisme. L'appareil respiratoire et l'appareil cardiovasculaire sont affectés : risques de bronchites chroniques, d'asthme, de pathologies cardiovasculaires comme l'attaque cérébrale ou AVC.

Par ailleurs, les goudrons qui composent la fumée sont responsables des cancers liés au tabagisme. Le tabac est responsable de 90 % à 95 % des cancers du poumon.

Chez la femme en particulier, le tabac a des répercussions variées en termes de risques :

- Aggravation des maladies inflammatoires intestinales.
- Cancer du sein, surtout si le tabagisme a commencé dès la puberté.
- Cancer de l'ovaire et du côlon.
- Ménopause précoce (en moyenne un an plus tôt).
- Athérosclérose plus précoce donc davantage de thromboses.

Mais les choses sont réversibles. Le jour où vous décidez d'arrêter de fumer, les bénéfices sont là. Même si vous fumez depuis 30 ans. 

 A l'arrêt du tabac, la pression artérielle revient à la normale dans les vingt minutes, le taux de monoxyde de carbone diminue dans le sang et est remplacé progressivement par de l'oxygène. Le risque de faire une crise cardiaque diminue, le sang se fluidifie, les poumons résistent mieux aux infections... On se sent mieux !

Sommaire