Faut-il faire confiance à l'hypnothérapie ? Milton Erickson, pionnier de l'hypnose moderne

A première vue, on pourrait croire qu'il s'agit de l'une de ces thérapies modernes, en vogue chez les bobos en mal de sensations nouvelles. Détrompez-vous : l'hypnose et l'hypnothérapie existent depuis des lustres, des siècles même. Bien sûr, les techniques ont évolué. Mais cela fait bien longtemps que l'être humain essaie de stimuler son inconscient pour régler les problèmes de sa conscience.

Difficile de dater l'apparition de l'hypnose mais l'on sait que des civilisations aussi vieilles que celles de l'Egypte ancienne tentaient déjà de mettre à profit cet état de transe. Plus tard, dans l'Histoire contemporaine, les hypnotiseurs étaient le plus souvent des médecins ou des psychiatres. Contrairement à aujourd'hui, où le patient est au cœur de la séance, les médecins d'hier étaient plutôt du genre assis sur leurs certitudes et dirigistes. La discussion et la personnalisation de la thérapie n'étaient pas franchement de mise.

Thérapies brèves

L'hypnose moderne doit beaucoup à Milton Erickson. Ce psychiatre américain a révolutionné sa discipline en inventant de nouvelles techniques, notamment des thérapies plus brèves (une ou deux séances), qui consistent à contourner les résistances de l'inconscient pour parvenir au résultat souhaité. L'histoire d'Erickson est digne des plus grandes épopées hollywoodiennes et force le respect. Au départ, on peut dire que le petit Milton n'a pas franchement été gâté par la nature : il est dyslexique et daltonien. Qui plus est, à 17 ans, il contracte la poliomyélite, une grave affection qui peut laisser handicapé à vie. Milton Erickson est d'abord donné mourant puis, après une période de coma, reste paralysé. Personne ne pense qu'il remarchera un jour. Mais l'adolescent découvre le pouvoir de l'auto-suggestion. Il parvient petit à petit à faire bouger ses muscles. En l'espace de quelques mois, il recouvre toutes ses facultés motrices.

Devenu médecin puis psychiatre, Milton Erickson va continuer d'exploiter cette puissance de l'inconscient et de l'auto-suggestion. Il est à l'origine de nombreuses théories et techniques qui régissent aujourd'hui une bonne partie de l'hypnothérapie moderne.

D'autres médecins et psychothérapeutes bien connus ont utilisé l'hypnose sur leurs patients. Ainsi, le célèbre Sigmund Freud s'en servait pour faire revivre des souvenirs enfouis chez ses patients. Vous connaissez également probablement le Nancéen Emile Coué. La fameuse méthode Coué, c'est lui ! Ou le pouvoir de l'auto-suggestion à son paroxysme. "Je suis de bonne humeur et ma vie est merveilleuse, je suis de bonne humeur et ma vie est merveilleuse, je suis de bonne humeur et ma vie est merveilleuse"... Ca y est, vous voyez de quoi nous voulons parler ?

Sommaire