Détecter et comprendre l'anorexie L'anorexie est dépistée tardivement

Un des problèmes de l'anorexie, c'est que lorsque l'on s'aperçoit que la jeune fille est souffrante, la maladie a souvent déjà fait pas mal de ravages. Plusieurs raisons peuvent expliquer ce phénomène.

 Il n'est pas rare que des jeunes femmes ou de jeunes adolescentes décident de faire un régime pour perdre quelques kilos superflus. Il n'y a a priori pas de raison de s'inquiéter pour autant. Le début de l'anorexie peut donc être totalement "banal".

au début l'anorexie ne se voit pas.
Au début l'anorexie ne se voit pas. © Ariwasabi - Fotolia.com

 Bientôt qu'étant parfois dans le déni, les personnes malades ont généralement conscience de leur amaigrissement. Elles ont beau le juger positif, elles savent bien que tout le monde ne sera pas de cet avis et s'arrangent donc pour dissimuler leur absence de formes sous des vêtements larges. Dans les premiers temps, cela passe donc relativement inaperçu. En outre, elles ont l'art de faire semblant de manger pour que personne ne remarque rien. Parfois, elles mangent même réellement, quitte à tout vomir juste après. Bref : les anorexiques sont souvent passés maître dans l'art de la dissimulation et du mensonge, même si cela les fait culpabiliser.

 Au départ, les personnes anorexiques n'ont pas l'air malades et semblent même en pleine forme. D'ailleurs, c'est le cas : le jeûne prolongé déclenche au bout de quelques jours un changement dans le métabolisme qui procure une sensation de superpuissance. Beaucoup d'anorexiques décrivent le fait qu'ils ont l'impression que leurs neurones fonctionnent beaucoup mieux et plus vite sans nourriture. Ce qui est souvent corroboré par le fait que les notes, à l'école, ne baissent pas, au contraire. Une sensation de bien-être apparaît également. "Je n'ai jamais pris de drogues donc c'est difficile de comparer, mais je pense que c'est une sensation un peu similaire, on plane un peu, en quelque sorte", confirme Jessica Nelson. Ces sentiments se trouvent renforcés par le fait que la personne se sent plus forte que les autres puisqu'elle seule est capable de refuser d'écouter sa faim et de ne pas succomber à la tentation de s'alimenter.

Sommaire