Ces maladies causées par l'alcool La rabdomyolyse, beaucoup plus grave que le coma éthylique

un trouble qui apparaît quand on s'endort ivre.
Un trouble qui apparaît quand on s'endort ivre. © Piotr Marcinski - Fotolia.com

Un autre trouble, autrement plus dangereux pour la santé que le coma éthylique, peut également survenir lors d'une forte consommation d'alcool : c'est la rhabdomyolyse aiguë. Sous ce terme un peu barbare se cache pourtant une situation particulièrement banale. "Lorsqu'une personne s'endort, elle peut être dans une position où son corps appuie sur un membre ou une partie du corps, explique le Dr Batel. En temps normal, ça n'est pas grave, parce que la nuit, on bouge, sans que l'on s'en aperçoive. On change très fréquemment de position. En revanche, lorsque l'on s'endort ivre, il n'est pas rare que l'on reste dans la même position tout la nuit. Le membre va donc se trouver comprimé et avec une circulation sanguine réduite pendant plusieurs heures."

Insuffisance rénale

C'est au réveil que cela va poser problème. La personne va alors changer de position et ainsi libérer le bras ou la jambe qui était coincé sous son poids. La circulation sanguine peut reprendre normalement. Problème : pendant toutes ces heures, les enzymes se sont accumulés dans ce membre qui a été coupé du circuit. Libérés d'un seul coup, ils peuvent créer des troubles très graves. "Les reins risquent particulièrement de souffrir, note Philippe Batel. Ils vont avoir trop d'éléments à épurer en même temps et ne pourront pas tenir le choc : le patient risque de se retrouver en insuffisance rénale."
Le Dr Batel affirme d'ailleurs voir de plus en plus souvent ce genre de complications, sans qu'aucune raison apparente ne semble expliquer cette augmentation.

 

Sommaire