Dépression : des symptômes à la prise en charge La dépression à travers les âges

La dépression peut revêtir différents masques selon l'âge et selon le sexe. Chez l'enfant, l'adolescent, la femme, ou encore la personne âgée, comment se manifeste-t-elle ?

Dépression de la femme

Les femmes souffrent deux fois plus de dépression que les hommes. Et pour cause, les périodes de modifications hormonales comme la puberté, le cycle menstruel, la grossesse (baby blues), et surtout la ménopause, agissent sur l'humeur. Dans ce dernier exemple, la ménopause, correspond en effet à une étape existentielle majeure, pendant laquelle la femme doit accepter l'idée qu'elle n'aura plus d'enfant. Cela peut causer de profonds bouleversements psychologiques qui peuvent être compensés selon les cas pas les traitements hormonaux.

Dépression de l'enfant

chez l'enfant, les troubles dépressifs sont assez visibles : difficultés
Chez l'enfant, les troubles dépressifs sont assez visibles : difficultés scolaires, irritabilité, replis, isolement etc. © leroy131 - Fotolia.com

La dépression de l'enfant est généralement plus "bruyante" qu'à l'âge adulte en ce sens qu'elle s'associe à des troubles du comportement. Difficultés scolaires, phases d'agitation et de replis, irritabilité, crises de colère, isolement sont souvent des motifs de consultation.

Dépression de l'adolescent

L'adolescence est une période de transition, marquée par le sentiment d'échec, de regret et de désillusion. L'adolescent doit en effet renoncer à ses rêves d'enfant et se confronter à la réalité de l'âge adulte. C'est pourquoi des états dépressifs de sévérité variable y sont fréquents. Mais le trouble dépressif de l'adolescent peut passer totalement inaperçu notamment lorsqu'il revêt d'autres formes que celles rencontrées chez l'adulte (dévalorisation, pessimisme...). Il se manifeste alors autrement : conflit avec l'autorité (scolaire, parentale), conduites à risque (abus de drogues, alcool, fugues), affections psychosomatiques, troubles de la sexualité, etc. Tous ces états peuvent ainsi masquer une dépression sous-jacente mais réelle.

Dépression de la personne âgée

II est difficile de diagnostiquer une dépression chez la personne âgée. De fait, les modifications du comportement tels que l'irritabilité, l'anxiété, les plaintes par rapport au corps sont également liés à l'âge. Se replier sur soi-même, se sentir triste et se plaindre peut en effet paraître normal à cet âge. Pourtant ces symptômes ne sont pas à prendre à la légère car la dépression ne serait pas diagnostiquée dans 40 % des cas.

Sommaire