Cigarette électronique : ce qu'il faut savoir Cigarette électronique : c'est quoi ?

Même forme, même brouillard, même geste...  La cigarette électronique, aussi appelée e-cigarette, n'a pourtant rien à voir avec une cigarette classique. 

visuellement, la ressemblance entre une cigarette classique et une cigarette
Visuellement, la ressemblance entre une cigarette classique et une cigarette électronique est troublante. © Piotr Marcinski - Fotolia.com

D'ailleurs, le terme de "vaporisateur personnel" est de plus en plus utilisé par les utilisateurs de cigarettes électroniques désireux de s'affranchir de toute connotation liée au tabac.
Par définition, la cigarette électronique désigne un produit sans combustion, fonctionnant à l'électricité et destiné à simuler l'acte de fumer du tabac. "Il produit un brouillard de fines particules, appelé vapeur ou fumée artificielle et ressemblant visuellement à la fumée produite par la combustion du tabac", peut-on lire dans le rapport d'experts de l'Office français de prévention du tabagisme (OFT) sur l'e-cigarette, remis fin mai à Marisol Touraine, Ministre de la Santé. La vapeur en question pouvant être aromatisée : arôme de tabac, de menthe, de fruits, de chocolat, etc. selon les goûts. Les utilisateurs peuvent ainsi conserver le geste du fumeur, tout en évitant de s'intoxiquer.
A noter aussi, que la e-cigarette peut (ou pas) contenir de la nicotine et en concentration variable. En revanche, contrairement à la cigarette, l'e-cigarette ne libère ni monoxyde de carbone (CO), ni particules solides, ni quantité significative de cancérogènes. Elle libère cependant d'autres produits potentiellement irritants et/ou classés comme toxiques, mais en quantité souvent moindre que la fumée du tabac.
Enfin, la cigarette électronique est disponible en version jetable ou en version rechargeable.

Sommaire