Alcool : direz-vous non au verre de trop ?

L'Institut national de prévention et d'éducation pour la santé lance une nouvelle campagne contre l'alcool. Son objectif : valoriser celui qui s'arrête de boire à temps.

Alcool : direz-vous non au verre de trop ?
© Pressmaster - Fotolia.com

On se souvient tous du fameux "tu t'es vu quand t'as bu" ou encore de "un verre, ça va, 3 verres bonjour les dégâts". Des campagnes contre l'alcool qui ont marqué l'esprit des Français et dont l'objectif était de débanaliser l'alcool. Aujourd'hui, le message semble passé : l'alcool n'est plus considéré comme un produit anodin et la consommation d'alcool a globalement diminué en France. Cependant le nombre d'ivresses et d'hospitalisations dues à l'alcool est en hausse. C'est dans ce contexte, que l'Institut national de prévention et d'éducation pour la santé (Inpes) lance une nouvelle campagne. Ici, l'idée n'est pas de pointer les dangers de l'alcool, mais de faire comprendre aux Français qu'ils sont en capacité de dire non à un verre d'alcool, sans passer pour un rabat-joie. Ainsi l'Inpes souhaite pointer le comportement responsable, de ceux qui refusent le verre de trop. "Il s'agit de valoriser le comportement de résistance de l'individu face à l'alcool et à la pression d'un groupe en capitalisant sur ses compétences psycho-sociales", souligne l'institut. Toujours dans cette même approche, la promotion et le renforcement du dispositif d'aide à distance devient clé. C'est pourquoi Alcool Info Service fait peau neuve pour mieux répondre aux questions et aux doutes du grand public.

Selon le dernier baromètre de l'Inpes 2010, les Français consomment moins d'alcool au quotidien mais davantage à l'occasion de dîners ou d'apéritifs, pendant le week-end notamment. Autrement dit, les alcoolisations festives semblent prendre le pas sur les verres de vins quotidiens. Ce phénomène touche surtout les jeunes : 46 % des jeunes adultes (18-25 ans) , 21 % des 31-45 ans et 10 % des 46-60 ans ont connu au moins une ivresse au cours de l'année. Plus inquiétant encore, 83 % des élèves de 3ème ont déjà expérimenté l'alcool et environ un collégien sur six dit avoir déjà connu une ivresse alcoolique.

Plus d'infos :
Alcool Info Service : 0 980 930 930, de 8h à 2h, 7 jours sur 7, appel non surtaxé.
Sur Internet : www.alcoolinfoservice.fr
Pour les jeunes : www.jeunes.alcoolinfoservice.fr

Source : Inpes, 21 novembre 

En vidéo : un spot de l'Inpes

Lire aussi