Alcool : une consommation préoccupante chez les jeunes

Si la consommation d'alcool a globalement baissé en France ces dernières décennies, elle n'en reste pas moins un enjeu majeur de santé publique, notamment chez les jeunes.

Alcool : une consommation préoccupante chez les jeunes
© Subscription - Fotolia.com

Responsable de 49000 décès par an en France, l'alcool demeure la 2e cause de mortalité après le tabac. Tel est le triste bilan d'une étude publiée dans le bulletin épidémiologique hebdomadaire par l'Institut de Veille Sanitaire (InVS). Un constat d'autant plus inquiétant qu'il touche davantage de mineurs qu'auparavant, toujours plus jeunes. Deux enquêtes scolaires internationales (HBSC et Espad), menées en France, ont ainsi révélé qu'un collégien sur six et trois lycéens sur cinq reconnaissent avoir déjà été ivres. Et ce, malgré la loi du 21 juillet 2009 qui interdit pourtant la vente d'alcool aux mineurs. Force est de constater que l'expérimentation de boissons alcoolisées se fait souvent dans un cadre familial, la consommation d'alcool restant ancrée dans la culture française. D'après cette étude, "l'alcool est la substance psychoactive la plus précocement expérimentée à l'adolescence". 59% des élèves de 6ème admettent ainsi avoir déjà bu de l'alcool, contre 93% des élèves en terminale. La fréquence des comportements d'alcoolisation, comme les ivresses ou les usages plus fréquents, augmente bien plus nettement : un facteur 10 intervient entre la 6ème (les collégiens penchant plutôt pour le cidre et le champagne) et la terminale (les lycéens privilégiant la bière et les alcools forts).

Source : Etude BEH (Bulletin Epidémiologique Hebdomadaire), 7 mai 2013.

Lire aussi :

EN VIDEO : l'interview de Catherine Hill, épidémiologiste. "Les français boivent en moyenne 5 verres par jour".