Que faire face à une personne dépressive ? Dépression : vos témoignages

Comme le montrent ces témoignages, la présence et le soutien des proches est indispensable dans une dépression.

 Vanessa : "Mon ami a été merveilleux et très à l'écoute. C'est lui qui a contacté le médecin de son travail un jour où je me sentais vraiment très mal. Il a fait preuve d'écoute et de grande patience et je l'en remercie encore.

Quant à ma famille directe, ils n'ont pas compris du tout. J'ai tenté de leur expliquer que j'étais malade et que je ne maîtrisais pas mes angoisses, que je les subissais. Ma mère ne faisait que me dire qu'il fallait que je me secoue ce qui ne m'aidait absolument pas si ce n'est de m'enfoncer car j'aurais tant aimé que ce ne soit qu'une histoire de volonté.

Mes enfants ont aussi été là pour moi et ont été un moteur pour m'en sortir car je n'avais pas le droit de leur faire subir ça après le divorce pas facile pour eux."

 Cristina : "J'ai tenu à témoigner car si le déprimé est mal, les proches aussi sont mal, on ne sait pas quoi faire ou dire, tout est mal interprété et la vie continue tout de même avec les charges au quotidien, le travail, la gestion de la maison et des enfants qui eux ne sont pas responsables de cet état de fait. L'isolement touche aussi le conjoint puisqu'il ne peut plus recevoir ni sortir, il se retrouve également enfermé dans un cercle vicieux très éprouvant. Même si c'est une maladie on a du mal à la comprendre, c'est très difficile à analyser."

 Kia : "Mes parents ne me comprennent pas toujours et vont jusqu'à dire que je me comporte en étrangère dans la maison tellement je fuis le contact. Ainsi il arrive que l'on s'accroche par mesentente."

 Catherine : "La réaction de mes proches est variable. Certains pensent que j'exagère et que je pourrais "me bouger" si je le voulais vraiment. Les personnes les plus proches de moi sont par contre très compréhensives car elles savent que c'est une vraie maladie."

Sommaire