Addiction et dépendance : comment s'en sortir ? Il faut distinguer usage et perte de contrôle de la consommation

les addictions perturbent de nombreux aspects de la vie de l'individu dépendant.
Les addictions perturbent de nombreux aspects de la vie de l'individu dépendant. ©  Ziablik - Fotolia

L'alcool, le tabac, le cannabis, la cocaïne, l'ecstasy, l'héroïne, mais aussi les médicaments, sont tous des produits potentiellement addictifs. La définition d'un produit addictif est qu'il contient des substances psychoactives, qui vont donc perturber le fonctionnement normal du cerveau, à court terme dans un premier temps, définitivement lorsqu'il y a dépendance.

Il est évident qu'il existe des niveaux différents de dangerosité dans ces produits, mais tous entraînent le même chemin vers la dépendance :

1. Une perte de contrôle de la consommation.

2. Une recherche du produit malgré les conséquences négatives sur la vie et la santé.

3. Un besoin d'augmenter les doses.

4. Un état de manque à l'arrêt.

L'addiction est une maladie du cerveau et non un manque de volonté ou une faiblesse comme elle a longtemps été considérée. "L'addictologie est une médecine récente mais qui est importante car elle prend en compte tous les aspects de la maladie. Le cerveau ne fonctionne plus normalement et de nombreux aspects de la vie de l'individu en sont perturbés : vie sociale, sommeil, alimentation, finances, etc. La maladie qu'est la dépendance détruit la vie du dépendant", explique le Dr Lowenstein.

Sommaire