Cannabis : 17 millions de Français en ont déjà consommé

Le cannabis reste la drogue illicite préférée des Français, c'est ce qu'indique un rapport publié par l'Observatoire français des drogues et des toxicomanies (OFDT).

Cannabis : 17 millions de Français en ont déjà consommé
© Diego Cervo - 123RF

Un français sur dix a consommé du cannabis en 2016. Tandis que la question de la légalisation du cannabis fait polémique, cette substance est de loin le produit illicite le plus consommé en France. En effet, selon les résultats de la synthèse "Drogues, chiffres-clés" publiée vendredi par l'OFDT, 17 millions de Français ont déclaré avoir déjà fumé du cannabis, dont 5 millions au cours de cette année et 1,4 million au moins dix fois par mois. Des chiffres assez stables depuis trois ans dans la population étudiée (18-64 ans), après avoir nettement augmenté depuis 2010. A noter que les hommes se déclarent deux fois plus consommateurs de cannabis que les femmes.

Les résultats qui semblent les plus problématiques concernent les jeunes de 17 ans. En effet, ils sont 9 % à en consommer régulièrement contre 6 % il y a cinq ans. De la même façon, le nombre de jeunes usagers dépendants est en hausse depuis 2011. Les ados français arrivent même en pole position des consommateurs en Europe "Depuis quelques années, les Français âgés de 16 ans consomment plus souvent du cannabis que les autres Européens du même âge", souligne l'étude de l'OFDT.

Assurer l'accompagnement et la prévention en addictologie. Au cours de l'année, 56 000 personnes ont été prises en charge en raison de leur consommation de cannabis intensive ou occasionnelle dans les Centres de Soins d'Accompagnement et de Prévention en Addictologie (CSAPA), dont 22 000 jeunes consommateurs de cannabis qui sont accueillis dans les consultations jeunes consommateurs (CJC). Le nombre de personnes qui s'estiment addict au cannabis a augmenté de 40 % entre 2010 et 2014 (passant de 40 000 à 56 000), une hausse qui s'explique par l'augmentation de la population concernée et l'essor des CJC.

Quid des autres substances illicites. Parmi les 280 000 "usagers problématiques de drogues" (chez les 15-64 ans), définis par l'OFDT, l'enquête recense 105 000 usagers de drogues par voie intraveineuse ou usagers réguliers d'opiacés, cocaïne ou amphétamine. Parmi elles, 75 000 personnes ont déclaré avoir fréquenté au moins une fois une structure de réduction des risques pour consommateurs de drogues. "Le profil de ces personnes est souvent marqué par la précarité, une forte morbidité psychiatrique et un polyusage", indique le rapport. Enfin en 2015, le substances les plus consommées par ces usagers sont le cannabis (76 %), les médicaments psychotropes (74 %), la cocaïne (43 %) et l'héroïne (32 %). En parallèle, un tiers d'entre eux déclare une consommation régulière d'alcool, tous les jours ou presque.

Lire aussi :