Le paquet neutre n'a pas d'effet sur la consommation de tabac

Depuis le 1er janvier, on ne trouve plus que des paquets de cigarettes sans logo chez les buralistes. Mais cette mesure de santé publique qui a pour objectif d'inciter les fumeurs à arrêter de fumer est pour le moment décevante.

Le paquet neutre n'a pas d'effet sur la consommation de tabac
© piksel - 123 RF

Alignés sur les rayonnages des buralistes, les paquets neutres - sans logo - se ressemblent comme deux gouttes d'eau. Ils ont en effet le même packaging : même couleur (vert olive), même (petite) typographie pour indiquer le nom de la marque, mêmes avertissements et images chocs, en grand format.

Trois mois après l'arrivée du paquet sans logo, il semblerait que cette mesure phare de la loi Santé n'ait pas produit l'effet escompté sur la consommation de tabac des Français. De fait, selon les chiffres de l'administration des douanes, les livraisons de cigarettes aux buralistes ont augmenté de 1,4 % au 1er trimestre 2017, par rapport à la même période en 2016. Autrement dit, les ventes de cigarettes ont progressé, juste après l'arrivée du paquet neutre.

Manque de recul ? Après l'Australie, la France est le premier pays européen à instaurer le paquet le neutre. Cette mesure phare (et polémique) de la loi Santé, avait pour objectif de dissuader les fumeurs, en particulier les jeunes davantage sensibles aux marques, d'arrêter de fumer. Après la publication de ces premiers chiffres, le ministère de la Santé a précisé au quotidien Le Parisien que l'on manque encore de recul pour tirer des conclusions. "Le paquet neutre vise à changer l'image du tabac, principalement en direction des plus jeunes. Son impact sur la consommation ne se verra qu'à moyen ou long terme. La plupart des consommateurs actuels sont dépendants du tabac et le changement de packaging n'est pas l'élément premier qui les poussera à arrêter de consommer, même s'il peut y contribuer." Par ailleurs, le ministère de la Santé a prévu de renouveler les photographies présentes sur les paquets de cigarettes afin de ne pas habituer les fumeurs, annonce Le Parisien du 2 mai. Les images seront encore plus dures. On y verra par exemple une femme sur son lit d'hôpital ou un homme dans son cercueil avec sa femme et son bébé à ses côtés.

Un paquet de cigarettes encore peu cher. Rappelons qu'en Australie, si la consommation de tabac s'est effondrée avec l'arrivée du paquet neutre en 2012, c'est en menant en parallèle une politique de hausse forte des taxes sur le tabac, qui avaient fait doubler le prix du paquet de cigarettes en 2010 et en 2013. Le gouvernement australien envisage même de monter le prix du paquet à 30 euros d'ici 2020. En France, où 28% de Français fument (baromètre Inpes 2014), aucune mesure forte de hausse des prix n'a été menée ces dernières années.  

Lire aussi