Les femmes boivent désormais autant d'alcool que les hommes

Une étude publiée dans le British Medical Journal indique que l'écart de consommation d'alcool entre les femmes et les hommes dans les pays occidentaux s'est fortement réduit.

© Joshua Resnick - 123RF

Une étude publiée le 25 octobre dans le British Medical Journal Open révèle que désormais, les femmes rattrapent les hommes quant à la consommation d'alcool. Des chercheurs australiens et américains y ont analysé 68 études internationales portant sur le sujet pour en arriver à cette conclusion.

A noter que le travail en question se focalise surtout sur les pays occidentaux et que ce phénomène de "convergence" entre les niveaux de consommation concerne avant tout les jeunes adultes. Chez les anciennes générations, nées entre 1891 et 1910, "les hommes étaient 2,2 fois plus susceptibles que les femmes de consommer de l'alcool, 3 fois plus susceptibles de boire de l'alcool de façon problématique et 3,6 fois plus susceptibles d'être affectés par des effets néfastes liés à l'alcool", écrivent les chercheurs. Chez les jeunes d'aujourd'hui, nés entre 1991 et 2000, ces chiffres se rapprochent pour atteindre respectivement 1,1, 1,2 et 1,3 fois.

Ces données nous permettent de comprendre que si les femmes rattrapent les hommes en terme de lever de coude, elles se confrontent aussi davantage à une consommation excessive et aux problèmes de santé qui y sont liés. Il est d'ailleurs intéressant de noter que les études ne se mettent pas d'accord pour expliquer la réduction de cet écart : pour certaines, ce sont les femmes qui se laissent davantage tenter par des petits ballons, pour d'autres, ce sont les hommes qui boivent de moins en moins.

Voir aussi :