Vers une augmentation du prix du paquet de cigarettes à 10 euros ?

Alors que le paquet neutre arrivera en mai prochain, Marisol Touraine annonce être favorable à une forte hausse du prix du tabac, avant la fin du quinquennat.

Vers une augmentation du prix du paquet de cigarettes à 10 euros ?
© badmanproduction - 123RF

Invitée du Grand Jury RTL-Le Figaro-LCI, la ministre de la Santé a expliqué ce dimanche être favorable à une augmentation "forte et significative" du prix du paquet de cigarettes. En ce qui concerne le montant de la hausse du prix du tabac, Marisol Touraine est néanmoins restée floue. A la question de savoir si elle préconisait de le monter à 10 euros, elle a répondu : "oui bien sûr, le plus vite possible, je ne sais pas quand, et ce n'est pas à l'horizon de ce quinquennat que le paquet sera à 10 euros, mais oui."  

Enjeu de santé publique. "Le prix du tabac est un enjeu de santé publique et on le sait, ça marche", a-t-elle encore estimé. Rejoignant ainsi les préconisations de la Cour des comptes, qui dans son dernier rapport annuel appelait "à mettre en oeuvre dans la durée une politique de relèvement soutenu des prix en usant de l'outil fiscal à un niveau suffisant pour provoquer un baisse effective et durable de la consommation". 

Pour l'heure, le ministère de la Santé mise surtout sur l'arrivée du paquet de cigarette neutre, prévue pour le 20 mai prochain. Cette mesure de santé publique, très contestée par l'industrie du tabac et par les buralistes, vise à dissuader les fumeurs, en particulier les jeunes plus sensibles aux marques, d'arrêter de fumer. Les femmes pourraient y être plus sensibles aussi. De fait, selon une étude de l'Institut de veille sanitaire (InVS) menée en 2015, l'introduction de paquets neutres, combinée à des avertissements sanitaires visuels de grande taille, serait efficace : les femmes retirent une moindre satisfaction à fumer, en particulier devant les autres et déclarent avoir davantage envie d'arrêter de fumer ou en tout cas de réduire leur consommation. Car si le tabagisme tend à diminuer chez les hommes depuis les années 60, passant ainsi de 57 % à 32 % aujourd'hui, les femmes fument de plus en plus (26 % aujourd'hui, versus 10 % en 1960). L'augmentation des cancers du poumon chez les femmes, mais aussi des pathologies cardiovasculaires (AVC, infarctus) et respiratoires (BPCO) est préoccupante.

Pour l'heure, seule l'Australie a instauré le paquet neutre (depuis 2012). La consommation de tabac s'y est effondrée, mais en menant en parallèle une politique de forte hausse des prix du tabac.

Les ventes de tabac en hausse en 2015. Selon le dernier bilan pour l'année 2015 de l'Observatoire français des drogues et des toxicomanies (OFDT), les ventes de tabac sont en hausse en France, ce qui n'était pas arrivé depuis 2010. Ce qui se traduit par une hausse des ventes de substituts nicotiniques (+13,5%). La fréquentation des consultations de tabacologie est également en hausse après deux années de recul, alors que le recours au dispositif Tabac info service a lui aussi augmenté, notamment par le biais de l'application mobile lancée en janvier 2015. On observe par ailleurs un tassement de l'usage de la e-cigarette, dont le marché recule en 2015.

Ventes de cigarettes (en millions d'unités) et prix annuel moyen du paquet de cigarettes de la marque la plus vendue (source : DGDDI) © OFDT

Lire aussi