Stress, burn-out : comment s'en protéger ? No stress : un nouveau mode de vie ?

bougez-vous, faites du sport, profitez de vos loisirs et de la nature... 
Bougez-vous, faites du sport, profitez de vos loisirs et de la nature...  © Iuliia Sokolovska - Fotolia.com

C'est prouvé : notre mode de vie, en particulier notre alimentation et notre sommeil, influe directement sur le stress. Voici quelques conseils...

Manger sainement. Comment ? En évitant en particulier les aliments trop sucrés et trop salés. "Les fast food sont de vrais dangers. C'est une alimentation qui ne nous convient pas. Pour donner une image, c'est un peu comme si on alimentait une voiture diesel avec de l'essence : il y a un problème de carburant !", explique le Dr Kamami. A éviter aussi : le tabac et le café, véritables ennemis du stress. A l'inverse, il faut chercher les aliments qui apportent des éléments positifs pour le corps : des protéines, des vitamines, des oligo éléments. Il s'agit notamment de privilégier la dinde, le poulet, le poisson riche en oméga 3 ou encore les fruits, indispensables pour leurs apports en anti-oxydants.
Bouger plus. Une promenade de 15 à 35 minutes par jour est idéale. C'est bon pour le corps mais aussi pour le moral : ça permet de se changer les idées. A tester également : les gymnastiques énergétiques comme le yoga.
Mieux dormir. En situation de stress ou de signaux pouvant faire penser au burn-out, il est indispensable de dormir et de ralentir afin de se forcer à se reposer, sans attendre que l'organisme oblige à le faire. Il faut se couper des nuisances sonores, maintenir une chambre fraîche, avoir des petits rituels au moment du coucher. Boire une tisane à la camomille, écouter de la musique calme, prendre un bain, etc. Bref, la période qui précède l'endormissement doit être la plus apaisante possible.
Prendre du temps pour soi. Tout ce qui permet de donner du temps pour soi et pour ralentir est bénéfique : se poser, réfléchir, avoir des loisirs, mais aussi des petits plaisirs quotidiens, comme prendre un bain, faire du shopping, aller au cinéma, écouter un morceau de musique, etc. Ecrire son journal est aussi très bénéfique pour faire le point et "ranger" les pensées négatives, conseille Yves-Victor Kamami.
Bien s'entourer. "Il faut s'écarter des personnes nuisibles et nocives, celles qui vous créent des soucis, note enfin le médecin. Au contraire, entourez-vous de personnes sur qui vous pouvez compter et vous confier."

Sommaire