Les produits de sevrage mieux remboursés

Les aides au sevrage mieux remboursées. © dalaprod - Fotolia.com

"L'aide au sevrage doit être accessible à tous, explique le ministère de la Santé. Cela passe par une prise en charge financière des traitements de sevrage." En pratique, le montant du forfait de sevrage tabagique pris en charge sera triplé pour les publics prioritaires : il passera de 50 à 150 euros pour les jeunes de 20 à 30 ans, les bénéficiaires de la Couverture maladie universelle complémentaire (CMU-C) et les patients atteints de cancer.