J'ai arrêté de fumer grâce à l'hypnose Arrêter de fumer grâce à l'hypnose : le bilan

l'envie de fumer est toujours présente mais la séance d'hypnose a permis de la
L'envie de fumer est toujours présente mais la séance d'hypnose a permis de la relativiser. © Piotr Marcinski - Fotolia.com

Au moment où j'écris cet article, je n'ai pas fumé depuis 28 jours, 22 heures et 11 minutes.

Avant ma séance d'hypnose je m'étais convaincue que cette méthode allait me permettre d'arrêter de fumer sans trop de difficulté. Je me souviens encore dire la veille de mon rendez-vous "demain soir, je ne fumerai plus". L'auto-suggestion est très importante dans cette démarche.

Je me suis trompée sur un point : l'envie de fumer. La séance ne m'a pas retirée cette envie mais m'a donné les clés pour la relativiser. Pourquoi ai-je envie de fumer ? A quoi ça sert ? Est-ce que je me sens mal ? Non, je me sens plutôt bien. Je suis satisfaite de m'être vraiment remise au sport, d'être de meilleure humeur.

On m'a fait déjà des remarques sur mon teint, mon visage. Mais ma crainte de prendre du poids est toujours là. Je veille à ne m'a pas m'affamer non plus et à ne pas tomber dans une autre addiction. L'hypnose m'a permis de faire un point sur ma vie, mes envies du moment, et de tenter de lâcher prise, ce que j'ai vraiment du mal à faire. Je rapprocherais cette séance à une thérapie ultra-courte. Et je ne vais pas le nier, le prix de cette consultation est aussi une motivation pour ne pas reprendre ! En tout cas, j'espère tenir bon encore longtemps et peut être, qui sait, ne plus jamais fumer une cigarette de ma vie.

Sommaire