Moteur de recherche

Partager cet article

RSS
Femmes > Santé >  Rajeunir sans chirurgie > Peeling
Dossier
15/01/2007

Le peeling pour faire peau neuve

Nouvelle coqueluche de celles qui veulent une peau plus fraîche, le peeling agit comme un super-exfoliant pour effacer les rides et donner un teint éclatant.
  Envoyer à un ami Imprimer cet article  

SOMMAIRE
Sommaire

Le peeling pratiqué chez le dermatologue se rapproche, dans le principe, d'une exfoliation maison. On gomme les couches supérieures de l'épiderme pour faire apparaître une peau plus éclatante et moins ridée en dessous. Le peeling est utilisé depuis très longtemps, mais les produits ont tendance à devenir de plus en plus doux pour la peau. La formule compte moins que la quantité appliquée sur le visage et le temps de pose.

Le praticien applique une solution chimique acide, plus ou moins dosée selon les besoins, sur le visage. Elle agit seule pendant une dizaine de minutes.

Il y a peu de contre-indications pour cette méthode. Il est recommandé, voire même indispensable pour des peelings moyens et forts, de suivre un traitement avant une séance pour préparer la peau. Celui-ci permet d'ailleurs de vérifier qu'il n'y a pas de risque d'allergie. Sur les peaux blanches, pâles et uniformes, les risques d'un peeling sont minimes, à l'inverse des peaux noires ou mates. L'accident le plus redouté : l'hyperpigmentation irrégulière. La peau contient des mélanocytes qui produisent la mélanine. C'est elle qui à l'épiderme sa couleur. Si les mélanocytes sont trop fortement stimulés, ils vont produire plus de mélanine et donner une peau plus foncée que d'habitude. Ils risquent alors de réagir de manière irrégulière sur le visage, des taches foncées risquent d'apparaître.

On peut différencier trois types de peeling qui agissent plus ou moins profondément sur la peau.

 

Le peeling doux aux AHA

Réputé pour être le moins agressif, le peeling aux AHA (alpha hydroxy acide) est aussi appelé "peeling aux acides de fruits". Le principal composant est l'acide glycolique, extrait de la canne à sucre, et plusieurs acides venant de fruits ou de plantes. Ce traitement va éliminer les cellules mortes et activer la production de collagène. C'est une intervention rapide dont les suites ne sont pas lourdes, même si la peau est un peu rose après. Le prix est peu élevé, environ 80 euros pour une séance qui dure une trentaine de minutes.

Plus doux, il agit aussi de manière superficielle sur la peau : le teint est plus éclatant et on peut voir disparaître quelques fines ridules, mais pas grand chose de plus. Par contre, s'il est mal appliqué ou si le temps de pose est largement dépassé, les risques sont les mêmes que pour un peeling fort : brûlures, cicatrices, dépigmentations, ...

A noter que le peeling aux AHA peut être pratiqué aussi bien par une esthéticienne que par un dermatologue. La seule différence vient du dosage en acide glycolique du produit, qui va de 5 à 70 %. Seuls les médecins ont le droit d'utiliser la version la plus forte.

 

Le peeling moyen au TCA

Le peeling au TCA (à l'acide trichloracétique), est plus fort qu'un peeling aux acides de fruits, mais n'est pas encore la solution la plus radicale proposée aujourd'hui. A base de vinaigre et de molécules de chlore, il est utilisé depuis les années 20 et son efficacité est une question de dosage et de temps de pose, sachant qu'une solution concentrée à plus de 50 % est très dangereuse pour la peau.

Un peeling moyen implique aussi des techniques qui sont un peu "entre-deux". Des praticiens vont choisir une solution plus légère et un temps de pose plus long, d'autres l'inverse. L'important est que la peau soit surveillée sans arrêt d'un bout à l'autre de la séance. Côté facture, cela peut aller de 250 euros pour quelques zones à 400 euros pour le visage entier.

Le processus peut être douloureux et n'hésitez pas à réclamer une anesthésie. Après le traitement, la peau réagit comme après un coup de soleil et pèle pendant une bonne semaine, mais le résultat intervient assez rapidement et dure longtemps. Mais il faut aussi éviter le soleil pendant au moins trois mois.

Le médecin doit surveiller sa patiente après une séance pour vérifier qu'il n'y a pas de complications, comme des cicatrices hypertrophiques. Ces dernières, fréquentes chez les personnes noires ou mates, sont des excès de collagène synthétisés pour guérir une lésion. Elles se présentent sous forme de petites excroissances dures.

 

SOMMAIRE
Sommaire

La manière forte, les peeling au phénol

Très efficace sur les rides marquées et profondes, c'est un traitement dangereux et contraignant. Il faut savoir qu'après l'intervention, la peau est affreuse et desquame pendant huit à quinze jours. Elle reste même rosée pendant plusieurs mois. Les expositions solaires sont même déconseillées pour le reste de votre vie. Quant au prix, il peut aller de 500 euros si vous choisissez de traiter quelques zones, à 3 000 euros pour tout le visage.

Le peeling au phénol pénètre très profondément dans la peau et détruit toutes les couches supérieures. Il se pratique avec une anesthésie générale et dans un bloc opératoire. La peau est scrupuleusement nettoyée avant d'être enduite de solution de manière très minutieuse. La partie postopératoire est aussi très délicate avec pansement, poudre antiseptique, pommade et visite chez le médecin tous les deux ou trois jours. A l'inverse des autres peelings, celui-ci risque de trop éclaircir la peau et de la dépigmenter. Par son action en profondeur, il va détruire les mélanocytes, et ceux-ci ne pourront plus produire de mélanine.

Les résultats au bout de six mois sont bluffants, mais les risques courus ne rendent pas cette méthode très populaire. La plupart des médecins se contentent de faire un peeling au phénol sur certaines zones, comme le contour des yeux et de la bouche, et de faire un TCA sur le reste du visage.

 

Sommaire

 



Sylvie Vaz, Journal des Femmes

Magazine Santé Envoyer Imprimer Haut de page
A VOIR EGALEMENT
Votre avis sur cette publicité

Sondage

L'OMS recommande d'interdire la e-cigarette aux mineurs : qu'en pensez-vous ?

Tous les sondages